C.I.L - I.B.S.C.

 
180 articles,
11 breves
4 sites à ce jour
Admin 26|06|2017 Plan du site Agenda Liens Rédacteurs Contact Admin
Accueil >>  Betta splendens de sélection >>  Reproduction et sélection

Le Combattant en bac communautaire


les bonnes et les mauvaises idées

mardi 3 octobre 2006, par Jerome MARTIN - Si vous aimez cet article cliquez sur


Les Betta splendens se trouvent très régulièrement en magasin. Ce sont souvent des poissons amorphes, dans des "bacs" qui font souvent moins d’un demi-litre, et quand ils ont de la chance ils ont un gravier synthétique coloré et une plante en plastique pour leur tenir compagnie. Ce n’est pas vraiment ce que l’on peut trouver de mieux pour un Combattant, n’est-ce pas ?

A l’inverse, tout aquariophile curieux peut être amener à se dire "hé, pourquoi je ne mettrais pas un Combattant dans mon bac communautaire, au moins il aura plein de place, et un milieu plus adapté. En plus ca fera de la couleur dans le bac".

Le principal danger en bac communautaire pour un Combattant est le courant généré par le rejet du filtre ou un diffuseur d’air. En effet les nageoires longues sont un handicap dans le courant, et font office de voiles de bateau. Pour se protéger les combattants mâles vont donc avoir tendance à se cacher près du sol ou d’un élément de décors, pour ne pas en sortir. Le résultat est un poisson posé au fond du bac, qui semble amorphe ou qu’on ne voit jamais. Ca ne vous rappelle rien ? Il ne manque que la plante en plastique ... Si vraiment vous tenez à ajouter un Combattant dans un bac avec un courant important je vous conseille vivement de ne prendre que des femelles, qui seront plus aptes à supporter le courant avec leurs nageoires courtes.

Voici donc quelques avis personnels pour ajouter un Betta splendens dans un bac communautaire :

  • Bac cosmopolite

Les Combattants ont généralement besoin d’une eau neutre (comprendre pH 6.5 à 7.5, dureté entre 10 et 30 dGH), qui peut correspondre aux besoins d’espèces venant des 4 coins du monde. On peut ainsi envisager une cohabitation avec des vivipares américains, des characidés, voire des cichlidés nains d’eau dure (Aspisto. cacatuoides par exemple). Attention cependant aux Guppys (surtout les mâles avec une caudale triangulaire), car notre bon vieux Combattant risque de le prendre pour un mâle Betta splendens, et va donc allègrement l’attaquer et lui déchirer les nageoires. A part ces quelques cas d’agressivité plus dûs à la myopie qu’à autre chose, on peut faire cohabiter Betta splendens avec d’autres poissons de même taille ou de taille supérieure. Tout en n’étant pas particulièrement agressif Betta splendens se jettera sur tout alevin qui passera à sa portée, donc ne compter pas faire de repro dans ce bac communautaire. Les cichlidés africains ne sont pas adaptés (généralement agressifs et terittoriaux, trop gros), à part peut-être les pelmatos (Pelvicachromis pulcher). Ne pas hésiter à ajouter des Corydoras également.

  • Bac communautaire asiatique

L’Asie du sud-est, milieu d’origine du Combattant pour ceux qui n’ont pas appris par coeur toute la doc, nous offre une multitudes d’espèces colorés, ainsi que de nombreuses plantes. Il est ainsi possible de tenter de reconstituer un biotope asiatique en mélangeant poissons et plantes provenant d’un même milieu. Les labyrinthidés sont nombreux à pouvoir cohabiter avec Betta splendens, tels les Colisa, les Trichopsis, les Gouramis, etc ... Comme compagnons non-labyrinthidés que l’on trouve couramment on peut se tourner vers les turbulents danios, les rasboras-arlequins, les barbus-cerise, les kuhlis, etc ... Petite remarque cependant sur la famille des barbus : certaines espèces sont bien connues pour grignotter les nageoires de leurs colocataires, donc éviter à tout prix les barbus de Sumatra (b pentazona, b. tetrazona). Barbu schuberti peut par contre convenir. Comptez au moins 100 litres pour commencer en bac asiatique, et préférez des bancs de petits poissons à un pauvre couple de Gourami perlé qui n’aura pas la place de se tourner.

  • Bac dédiés au combattants

Dans des petits bacs, d’une volume inférieur à 30 litres, il est plus raisonnable de se concentrer uniquement sur des Bettas splendens. Pour maintenir un groupe à moyen terme il est important d’avoir un mâle avec au minimum trois femelles, afin que l’agressivité ou l’ardeur sexuelle du mêle ce répartissent sur le plus de femelles possibles. Il faudra également prévoir des plantes comme refuge pour les femelles. Coté équipement un chauffage réglé à 23°C offre un minimum de confort à cette espèce (à 20°C un Betta splendens se déplace très peu, sauf lors des distributions de nourritures). Un petit filtre mécanique ou un filtre mousse relié sur pompe à air aidera également à stabiliser le milieu. Petite remarque en passant : ce n’est pas parce que vous faite un bac dédié aux Combattants que vous aurez des repros. Comme pour beaucoup d’espèce les premières jours des larves sont délicats car elles se laissent porter par le courant et finissent au mieux dans le filtre, au pire dans l’estomac des colocataires du bac. Le nourrissage en bac communautaire ne permet pas non plus une distribution de nauplies d’artémias à proximité de leurs bouches, donc elles finiront par mourrir de faim si elles ont survécues jusque là.

Conclusion

Pour conclure cet article je vous rappelerai donc de ne pas introduire de Betta splendens dans un bac avec un fort courant, de ne pas le mélanger avec des poissons trop gros ou agressifs, de ne pas lui ajouter de compagnons lui ressemblant un peu (même taille de corps, longues nageoires, etc ...). Idéalement votre bac communautaire devra avoir un coin où l’eau circule peu, avec de nombreuses plantes pour lui servir de cachettes, de support, ou pour le protéger du courant. Dans tous les cas la bac devra être chauffé au moins à 23°C, et idéalement il devra être planté.

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

[Jerome MARTIN]
Agora de l’Aquariophilie

 
Les photos présentées ici restent la propriété de leurs auteurs ainsi que de la CIL/IBSC.
Elles ne peuvent être publiées sans un accord préalable
SPIP - hébergement fcmicro.net / connectOnet
© 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL