C.I.L - I.B.S.C.

 
180 articles,
11 breves
4 sites à ce jour
Admin 26|04|2017 Plan du site Agenda Liens Rédacteurs Contact Admin
Accueil >>  Formes naturelles >>  Ctenops, Sphaerichthys & Paros

Mini portrait Parosphromenus parvulus

dimanche 27 janvier 2013, par David Charmillon - Si vous aimez cet article cliquez sur


Par Nicolas BUISSON - 2012

Nom scientifique Parosphromenus parvulus Vierke, 1979
Nom commun Parosphromenus parvulus
Taille 2.5cm
Comportement Craintif, territorial entre mâles.
Origine Ruisseaux d’eau noire très douce et acide (pH 3.5) Kalimantan Tengah, Indonésie, Bornéo.
Description C’est une des plus petites espèces de Parosphromenus spp.. Le mâle, en période d’excitation, présente le haut du corps clair et le bas du corps sombre, les nageoires dorsale et ventrale présentent une large zone rouge à bordeaux, avec deux marges extérieures, une noire et une blanche sur l’extérieur. On note une variance par rapport à la présence ou l’absence de points blancs sur la nageoire anale. La femelle est plutôt terne.
Volume minimal20L
Densité de population1 couple/20L
Paramètres eau Température 24-26°C
pH <6
d °GH
d °KH
Conductivité >NC
Aménagement du bac Le bac ne présente pas de sol. Une épaisse de couche de feuilles mortes
chêne, hêtre...) et un ajout de fruits d’aulnes apportent des cachettes et permettent d’acidifier et de colorer l’eau du bac. Un filtre exhausteur sur tourbe aide à faire descendre le pH. L’eau est à 100% osmosée. Les changements d’eau sont fréquents et réguliers. P. parvulus est très sensible à la qualité de l’eau. La végétation est constituée de plantes pouvant résister aux caractéristiques de l’eau (Ceratopteris sp, mousse de Java, Microsorum sp., Salvinia sp. ...). Un éclairage diffus rend les poissons moins craintifs.
Nourriture P. parvulus présente une bouche très petite. Il faut prévoir une nourriture de petite taille, surtout des proies vivantes (nauplies d’artémia, larves de moustiques). Il accepte difficilement les aliments surgelés.
Reproduction P. parvulus peut pondre de 30 à 40 oeufs par frai, il affectionne les petits rouleaux
formés par les feuilles mortes. On lui propose comme pondoirs des boîtes de pellicule photo ou des petites boîtes de nourriture. P. parvulus pond sur la paroi de la cavité sans utilisation de bulles d’air. Si la
conductivité et le pH de l’eau ne se sont pas suffisamment bas, les oeufs n’adhèrent pas et meurent. Les jeunes éclosent au bout de 2 jours, la nage libre se fait au bout de 8 jours. Dans de bonnes conditions le couple peut pondre tous les 2 jours. Les jeunes sont sexuellement matures à 6-7 mois.
Difficulté Les Parosphromenus spp. sont souvent réservés à des aquariophiles expérimentés du fait de la difficulté à leur apporter les conditions nécessaires pour leur maintien et leur reproduction. L’aquariophile qui se lance dans l’élevage des Parosphromenus spp. se doit d’être conscient qu’il faut être équipé de tout ce qu’il faut pour l’élevage de ces poissons. Parosphromenus parvulus est considéré comme une espèce difficile parmi le groupe d’espèces
Remarques P. parvulus est une exception, comme son espèce soeur P.ornaticauda, en ce qui concerne la parade nuptiale. En effet chez les autres Parosphromenus spp. , les mâles paradent la tête vers le bas. P. parvulus parade la tête vers le haut.
 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

[David Charmillon]

 
Les photos présentées ici restent la propriété de leurs auteurs ainsi que de la CIL/IBSC.
Elles ne peuvent être publiées sans un accord préalable
SPIP - hébergement fcmicro.net / connectOnet
© 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL